MUSÉE DE LA VIE ROMANTIQUE : LE CHARME D’UNE EPOQUE

Le musée de la Vie romantique est situé dans un cadre de verdure, à deux pas de l’Opéra Garnier, dans le 9ème arrondissement de Paris. Il a pour écrin l’ancienne demeure du peintre Ary Scheffer.

Installé dans le quartier dit « La Nouvelle Athènes », au 16 de la rue Chaptal, dans l’ancien hôtel particulier du peintre Ary Scheffer construit en 1830, le musée de la Vie romantique, foyer d’inspiration durant la première partie du 19e siècle, fut dès sa construction le haut lieu de rencontres de tous les artistes et intellectuels du mouvement romantique de Paris : Géricault, Liszt, Ingres, Delacroix, Chopin, Lamartine, Rossini, Dickens…

Le musée se compose de deux grands pôles. Au rez-de-chaussée, le public peut découvrir les souvenirs de George Sand (1804-1876) qui venait en voisine et en amie visiter le peintre Ary Scheffer. Peintures, dessins, sculptures, meubles, céramiques et bijoux des 18e et 19e siècles ayant appartenu à la romancière, légués par sa petite fille Aurore Lauth-Sand, sont donc exposées, de même que des objets de sa demeure de Nohant dans le Berry. Au travers de cette exposition, c’est tout l’univers quotidien et l’art de vivre de George Sand que l’on découvre.

Le public appréciera particulièrement le charme de l’atelier-salon reconstituée et la bibliothèque enrichie par quatre générations : Scheffer, Renan, Psichari et Siohan.

Au premier étage de la demeure, les salles évoquent la mémoire de l’ancien maître des lieux, Ary Scheffer (1795-1858), en présentant ses œuvres entourées de celles de de ses contemporains. Vous découvrirez des huiles sur toile, des peintures, des sculptures, des objets d’art… Tandis que des expositions temporaires animent régulièrement les lieux.

Pour mieux vous guider dans cet espace et vous aider à vous immerger dans l’atmosphère romantique, la conception muséographie a reconstitué un cadre historique harmonieux pour évoquer cette époque.

À la fin de votre visite, vous apprécierez faire une pause sous l’agréable verrière transformée en salon de thé ou dans les jardins du musée. Après deux mois de travaux de rénovation, le musée, qui a conservé tout le charme d’un hôtel particulier, vous propose également de prendre votre petit-déjeuner avant la visite. Les amateurs de verdure et de quiétude vont adorer.

(Photo : ©Myrabella)

Recent Posts

Leave a Comment